La légende de Rennes-le-château

Le 17 Janvier 1917,  Le curé Béranger Saunière rend l’âme laissant derrière lui un vaste domaine, une splendide villa, une impressionnante tour et  une église mystérieusement rénovée. Mais où ce brave homme a bien-t-il trouvé l’argent nécessaire pour construire cette incroyable propriété ? Le curé Béranger Saunière

La légende raconte beaucoup de choses ! Trop peut-être ? Une chose est sûre, l’argent n’est pas tombé du ciel ! On y raconte que Béranger Saunière a trouvé un trésor. Sa gouvernante, juste avant de mourir, soufflera une dernière fois ces quelques mots : "Avec ce que le curé a laissé, il y a de quoi nourrir le village pendant cent ans et il en resterait encore..."

Mais de quel trésor peut-il bien s’agir ? Certains parleront du trésor de Blanche de Castille, des Wisigoths et même… le mythique trésor des Templiers ?

Saunière a découvert quelque chose dans les ruines de son église. Quelque chose qui l’a mené à la fortune, mais aussi à l’ire du Vatican. Des histoires racontent que ce chanceux curé aurait pu découvrir des documents attestant de la descendance de Jésus ! Le Saint Graal ? Aurait-il fais chanter la Très Sainte Eglise Catholique ?

Au travers de son église fraîchement rénovée, Saunière nous parle. Il parle aux initiés. A ceux qui arriveront à décoder les statues étrangement disposées et les références cryptées. Pourquoi est-ce une statue de diable qui nous accueille ? Et pourquoi toutes les statues regardent-t-elle le sol en échiquier de l'Eglise ? Le trésor est proche de nous, de vous.  Mais quel est-il ? Et où est-il ?



Ecrit par Julien Fonck, auteur de "L'affaire Saunière", http://www.julienfonck.ch

Image prise sur www.cathares.org

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site