La Pierre Percée

 

 

Merveille géologique au sommet de la colline des Creys, dans le département de l'Isère, la Pierre Percée a fait naître de nombreuses légendes. D'aucun prétendent même qu'il s'agirait là d'un dragon au repos. 

Mais on entend plus souvent conter la glorieuse histoire du Duc de Lesdiguières qui aurait vendu son âme au diable en échange de la construction du mur d'enceinte de son château de Vizille. L'accord aurait été accompagné d'un pari: s'il parvenait à galoper plus vite que l'avancée des travaux -dirigés par le démoniaque Folaton- alors le diable ne lui réclamerait rien.

 

Et contre toute attente, le Duc remporta la victoire.

Enragé par la défaite, Satan envoya Folaton, d'un prodigieux coup de pied, au sommet de la colline. Le maçon de l'Enfer se trouva figé à jamais à quatre pattes, la tête au sol, entre ses deux mains, et les avant bras repliés. Le coup lui aurait aussi fait pousser une bosse sur le dos. Telle est la position dans laquelle on peut le contempler, aujourd'hui encore, lorsqu'on regarde la roche.

 

 

 

 

 

 

 

Sources : http://www.cbvacc.fr/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site