Le Château de Trécesson

 

Le château de Trécesson qui a conservé son aspect médiéval, est un des plus impressionnants châteaux de Bretagne. Ses imposants murs de schiste rougeâtre se reflètent dans les eaux de l’étang qui l’entoure. Il est situé sur la commune de Campénéac (Morbihan) à proximité de la forêt de Brocéliande et en bordure du camp de Coëtquidan. C’est une propriété privée. Le château de Trécesson fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis juin 1922.

L'origine du château de Trécesson remonte à la nuit des temps. Il est déjà mentionné comme demeure des seigneurs de Ploërmel et Campénéac dès le VIIIe siècle. La famille de Trécesson est connue depuis le XIIIe siècle et son premier représentant connu fut le chevalier Jean de Trécesson dont le petit-fils fut connétable de Bretagne au XIVe siècle. La tradition attribue la construction à la fin du XIVe siècle mais il est plus vraisemblable que le château, dans son état actuel, date du XVe siècle. C’est en effet à cette époque vers 1440 que le dernière héritière du nom de Trécesson se marie avec Éon de Carné. Ce dernier et son fils François relèvent le nom de Trécesson et entreprennent la transformation/reconstruction du château. La demeure restera propriété de la famille Carné-Trécesson jusqu’en 1773 où la dernière porteuse du nom, Agathe de Trécesson se marie avec René-Joseph Le Preste de Châteaugiron qui en devient propriétaire. En 1793, Nicolas Bourelle de Sivry, payeur général des guerres, achète le château. Celui-ci passe ensuite par héritage aux de Perrien de Crenan, puis aux Montesquieu et enfin aux Prunelé. La famille de Prunelé habite toujours le château.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site