Le charmant petit village d'Aujeurres était si paisible qu'on disait y côtoyer des divinités.  Seuls les loups troublaient parfois la joie des habitants, mais on s'en accommodait.
Un jour, pourtant, le calme fut rompu et on regretta bien vite les canidés: une bête colossale, à en juger par la puissance de son rugissement et par les marques de ses griffes, vint répandre la terreur. On croisa bientôt sa silhouette dans les airs, car la bête volait!
Ainsi les habitants devaient-ils restreindre leurs déplacements car la bête avait fait siennes les forêts et rivières, et les pertes animales, mais aussi humaines se multipliaient!
On décida de faire construire une fontaine sur la place du village, car il fallait bien alimenter en eau champs et familles. On l'inaugurerait et ce serait un grand moment!
Mais la bête ne sembla pas insensible aux festivités des Hommes et les préparatifs suffirent à l'attirer à l'intérieur du village. Pour la première fois, les villageois purent voir l'ennemi: le Démon!
Malheureusement, les lavandières, tout occupées à leur tâche, n'eurent pas le temps de fuir. La mort les tenait!
La plus jeune, celle qui justement semblait particulièrement intéresser la Bête, se mit à prier Saint Georges, dont la statue ornait le village. Et le courageux saint entendit l'appel: le cavalier divin, sur son cheval de flammes, arriva en sauveur pour terrasser le démon. Sa lance traversa la gueule de la bête avant de se transformer en tuyau.
Ainsi, on voit encore, trônant au milieu de la fontaine, la bête figée, dont la gueule, fendue par la lance, verse l'eau.

fontaine-de-la-peute-bete.jpg

 

Auteur : Elodie Leteissier, auteur de "Carla et les OxOs"

Source : www.tourisme-langres.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×