L'homme est un grand guerrier qui ignore l'Invincible,
Qui terrasse sa cible en noble aventurier
Il traque, dans son terrier, le néfaste, le nuisible;
Un courage indicible guide ce chevalier.

Il adapte son arme, il module son action
Et part damer le pion au vaincu qu'il désarme.
Et dans un grand vacarme, il est nommé champion
par toute la nation qui reconnaît son charme.

Mais comment guerroyer face aux forces invisibles?
Pour cela, c'est risible, il doit pouvoir nommer
L'adversaire abhorré, jusque là inflexible,
alors inaccessible avant d'être baptisé.

Le mal s'appelant:
"la bête d'Orléans".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×