Le galet enchainé de Gauchin-le-Gal

 

On dit qu'à Gochin l'gal n'ya ch'gré accagnéye, qu'à Gauchin-le-Gal (à 18 km. de Béthune) il y a un grès enchaîné. Allusion au fait (qui paraît-il aurait étonné les soldats passant par là pendant la Guerre) que près de cette localité il y a (ou avait) un bloc de grès en pleins champs entouré d'une énorme chaîne fermée d'un gros cadenas. Aux questions, les gens du pays répondaient qu'autrefois cette pierre avait coutume de venir la nuit frapper aux portes des maisons et que pour l'empêcher de se promener ainsi, on l'avait enchaînée.

Le galet enchaîné.jpg

 

Source : " Revue du Folklore Français " de Arnold Van Gennep.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×